Articles

Exprimer ses Emotions

Bonjour Ă  tou.s.tes, aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article pour parler des Emotions !

Tu sais, toutes ces sensations physiques, tantĂŽt agrĂ©ables, tantĂŽt dĂ©sagrĂ©ables, qui viennent t’envoyer des informations.

Mais alors, pourquoi « Exprimer ses Ă©motions au lieu de les Refouler » ?

Et bien, car, ton Corps t’informe de ton « Ă©tat Ă©motionnel », en fonction des Ă©vĂ©nements intĂ©rieurs et extĂ©rieurs.

Pour le dire simplement, il t’informe ce qui est « Juste » pour toi : c’est-Ă -dire qu’il va t’informer lorsque quelqu’un va au delĂ  de tes Limites, celles qui heurtent ton IntĂ©gritĂ©.

Je sais que c’est plus facile de ne rien dire pour « Plaire », ou par « Peur », mais exprimer ses Emotions, permet d’Ă©viter les souffrances inutiles.

Exprimer ses Emotions au bon moment, et de maniÚre claire, permet de pouvoir préserver son Intégrité, tout en évitant à ton Corps une surcharge de tensions.

Et donc, « Comment reconnaitre ses Emotions, et les exprimer simplement ? »

Cela suppose d’apprendre Ă  se Connaitre, Ă  reconnaitre ses Emotions, et surtout, Ă  mettre des mots sur ses ressentis intĂ©rieurs.

Le terme « SimplicitĂ© » est important Ă  prendre en compte, car il permet de pouvoir rendre ce processus le plus doux possible pour Soi.

Comprendre ses Ă©motions, c’est apprendre Ă  mettre des mots sur ses ressentis physique, en observant ce qui nous procure une ouverture, et Ă  l’inverse, ce qui nous procure une fermeture.

Notre Corps est une antenne qui nous permet de savoir ce qui est bon pour nous, apprendre Ă  l’Ă©couter permet d’avoir une vie plus saine et sereine.

A bientît, Caro ! 😘

Articles, Reprogrammation Positive

La RĂ©alisation de Soi

Tout d’abord, je t’invite Ă  Ă©couter mon Podcast sur ce sujet :

Lorsqu’on parle de DĂ©veloppement Personnel (ou de Travail IntĂ©rieur), on parle forcĂ©ment de « RĂ©alisation de Soi. »

Mais qu’est-ce que cela veut dire, concrĂštement ?

Et bien, cela suppose d’apprendre Ă  se connaitre, de s’assumer, et surtout, de pouvoir se montrer au monde tel que nous sommes, VRAIMENT.

Tu vas me dire, MAIS TROP FACILE ! Et bien… La vĂ©ritĂ© est bien autre.

Car lorsque nous arrivons sur Terre, l’enfant que nous sommes est bloquĂ© dans toute sorte « d’Enfer-me-ment », de par l’Ă©ducation des parents, et le Conditionnement de la SociĂ©tĂ©.

Tout le travail suppose d’enlever toutes ces couches qui ne nous correspondent pas (ou plus), et de faire rayonner notre essence profonde.

Mais Comment « Se ConnaĂźtre », et surtout « Se RĂ©aliser » ?

Apprendre Ă  se connaĂźtre suppose de se construire intĂ©rieurement, de travailler sur ses blocages, ses peurs, ses enfermement, qui nous coupent de l’extĂ©rieur.

Oui, car l’extĂ©rieur apparait ici comme un terrain d’enquĂȘte assez important, qui nous amĂšne Ă  tourner notre regard vers nous-mĂȘme, au fond de nous, de nous REGARDER vraiment, dans l’ensemble de nos parties.

Et c’est en se RESPONSABILISANT, que nous pouvons sortir de nos comportements agressifs envers l’extĂ©rieur. Tous ces comportements qui, je le rappelle, ont Ă©tĂ© crĂ©e pour notre protection.

Et donc, en sortant de la Protection, nous pouvons apprĂ©hender le monde avec le COEUR et sortir de l’enfermement MENTAL de notre vie.

Car vivre avec le COEUR, c’est ĂȘtre en Conscience, Ă  chaque moment.

Être soi-mĂȘme, c’est simplement ouvrir son coeur au Monde, incarner son essence profonde, et surtout, s’aimer sans jugement.

Des bisous, Caro ❀

Articles

Cessez d’ĂȘtre gentil, soyez vrai

Etre gentil, ou ĂȘtre vrai ? Peut-on ĂȘtre gentil en Ă©tant vrai ? Être vrai, cela veut dire quoi, au final ?

Toutes ces questions, qu’il est important de se poser, afin de pouvoir ĂȘtre soi-mĂȘme tout simplement.

DĂšs l’enfance, on reproche aux enfants d’ĂȘtre « trop bruyant », de « prendre trop de place », d’ĂȘtre « trop ceci » ou « pas assez cela. »

Les enfants « sages » sont souvent mis en avant, et les enfants trop « perturbants » sont quant Ă  eux mis de cĂŽtĂ©.

Mais ĂȘtre « sage » cela veut dire quoi ? Sur quoi se base-t-on, pour juger le comportement d’un enfant ?

Et donc, il y a des mots qui sont employĂ©s par les professeurs d’Ă©cole, par les parents, toutes ces « phrases » qui vont venir perturber le fonctionnement « naturel » de l’enfant. Par naturel, j’entend : le fonctionnement de base de l’enfant par rapport Ă  son caractĂšre de rĂ©fĂ©rence.

Car oui, lorsqu’un enfant naĂźt, il aura un « caractĂšre de base », qui lui permettra d’apprĂ©hender le monde de maniĂšre « naturel » : soit, « en pleine capacitĂ© de ses moyens dans son environnement immĂ©diat. »

L’Enfant exprime ses Ă©motions et sa crĂ©ativitĂ© dans l’instant. Sauf que lorsque l’Ă©ducation des parents, l’Ă©cole ou mĂȘme les amis (et plus tard la SociĂ©tĂ©) vont venir conditionnĂ© cet Être, qui devra « s’accommoder » face Ă  l’extĂ©rieur.

Dans un autre article « Le Contrat de survie de l’Enfant », je parlais de tout ce qu’a pu mettre en place l’Enfant pour se protĂ©ger de l’extĂ©rieur, toutes ces barriĂšres qui lui ont servit pour « survivre » dans un environnement dit « hostile. »

Mais alors, lorsque l’enfant est en sur-adaptation constante avec l’extĂ©rieur, comment distinguer la rĂ©elle « gentillesse », de la protection face Ă  l’extĂ©rieur ?

C’est une question intĂ©ressante, car je me suis rendue compte, au fil de mes lectures, et de mes expĂ©riences, qu’il faut plutĂŽt apprendre Ă  ĂȘtre « vrai » plutĂŽt que « gentil. »

Et lĂ , on se pose la simple question : ĂȘtre « vrai », cela veut dire quoi ? Et qu’est-ce que veut dire ĂȘtre « gentil » ?

On va commencer par le fait d’ĂȘtre « gentil » : On retrouve une dĂ©finition du Larousse : « AgrĂ©able Ă  voir pour sa dĂ©licatesse, son charme ; mignon : Un gentil visage. Aimable, complaisant, plein de bons sentiments Ă  l’Ă©gard d’autrui ; qui manifeste ce caractĂšre ; dĂ©licat : C’est une gentille attention de sa part. »

Alors gentil suppose ĂȘtre « aimable », et si je vais plus loin, la gentillesse est Ă©troitement liĂ©e Ă  l’amour qu’on peut s’accorder, et donc accorder aux autres, n’est-ce pas ?

Mais Ă  quel degrĂ© cela fait rĂ©fĂ©rence ? Être aimable, et ĂȘtre gentil ?

Ce que je veux dire, c’est que souvent, la gentillesse est employĂ© de tel sorte Ă  se « faire aimer » des autres, par certaines de nos actions. Mais ces actions, sont-elles sincĂšres ou intĂ©ressĂ©es ?

Et maintenant, que veut dire « ĂȘtre vrai » ? C’est simplement, « ĂȘtre soi-mĂȘme, Ă  tout moment. »

Donc, la diffĂ©rence entre ĂȘtre « vrai » et « gentil », cela suppose de : prendre en compte ses propres ressentis intĂ©rieurs, ses Ă©motions, et toujours parler de soi, sincĂšrement.

Pourquoi « cessez d’ĂȘtre gentil », mais plutĂŽt « ĂȘtre vrai » ?

Et bien, lorsque nous jouons un rĂŽle pour « plaire aux autres », ou pour « ĂȘtre aimable », nous sommes toujours placĂ© sur l’extĂ©rieur de nous-mĂȘme, en sur-adaptations aux dĂ©sirs des autres. C’est triste, n’est-ce pas ?

Alors, pourquoi pas prendre le risque de déplaire ?

Si tu veux regarder une vidĂ©o intĂ©ressante sur le sujet, je te conseille de visionner « cessez d’ĂȘtre gentil, soyez vrai » de Thomas d’Ansembourg :

Articles, DĂ©veloppement Personnel

Comment sauver (ton) Monde ?

Nous avons tous beaucoup d’amour a donner, mais a quel mesure conditionnons-nous cet amour ? a quel point nous sommes capable d’Ă©prouver de la compassion pour notre prochain ?

Au dela de notre foyer, beaucoup jouent le jeu de la survie, contre la difference, contre le jugement, contre l’adversitĂ©, l’incompĂ©tence.. toutes ces choses que l’on va voir a l’extĂ©rieur de nous.

Mais alors, cet amour que nous « conditionnons » est-ce cela le but ?

De distinguer ceux qui rĂ©ussissent et d’autres pas, ceux qui ont un handicap, ou quelque chose de l’ordre d’une diffĂ©rence quel quelle soit : physique, statutaire, culturelle.

Cette dichotomie dans cette pensĂ©e de base amĂšne le jugement, l’envie ou la culpabilitĂ© (culpabilisation), toutes ces choses qui nous empĂȘchent d’exprimer le rĂ©el amour.

Mais cette dichotomie de la pensĂ©e, n’est-elle pas d’abord Ă©prouvĂ© par rapport Ă  nous-mĂȘme ?

N’est-ce pas nous-mĂȘme que nous jugeons trop sĂ©vĂšrement ?

Pourquoi vivre dans cette tension, survie, chacun dans notre forteresse.. Mais que nous apprenions Ă  nous entraider, Ă  nous aimer, sans condition, sans jugement.

L’Amour est un droit universel, il nous anime tous par nos vies, il anime chaque ĂȘtre vivant sur cette Terre.

L’Amour est ce qui nous anime, c’est notre Ă©lan de vie, notre essence profonde, lĂ©gitime, celui qui nous porte et nous guide au-delĂ  de l’apparence de la reprĂ©sentation inconsciente que nous avons de nous-mĂȘme.

Car l’Amour provient de l’intĂ©rieur, et si, au lieu de porter le regard sur l’extĂ©rieur de nous, nous prenons le temps de nous observer nous-mĂȘme, nous pourrions apprendre Ă  nous aimer, tel que nous sommes.

Et le monde est sauvé.

Articles

Sortir du Mental pour ĂŠtre

On parle beaucoup de la distinction entre « Mental » et « PrĂ©sence », et c’est de cela dont je vais parler aujourd’hui.

En effet, le « Mental » sert Ă  analyser, catĂ©goriser, rĂ©soudre, programmer. C’est donc un Outil, qui nous sert Ă  rĂ©soudre des problĂšmes rapidement.

La « PrĂ©sence » est celle qui est, actuellement, dans l’ici et maintenant. Celle qui vit dans l’Ă©ternel prĂ©sent.

Comprendre cette distinction permet de prendre conscience que nous ne sommes pas notre Mental, cet outil, qui nous permet (tel un ordinateur), de mener Ă  bien nos projets.

Si je vais plus loin, on peut mĂȘme dire que nous ne sommes pas nos pensĂ©es, mais que nous CREONS nos pensĂ©es, au mĂȘme titre que le Mental, qui ne sont que la consĂ©quence de notre passĂ©, et des aspirations du Mental.

Dans ce sens, nos pensĂ©es ne sont que le rĂ©sultat d’un passĂ© lointain, ou d’un futur possible (s’inscrivant dans le champ des possibilitĂ©s.)

Je vais poser une question simple : Comment te sens-tu aujourd’hui ?

Regarde autour de toi, et ressens ce qu’il se passe dans ton Corps, dans toutes tes cellules. La PrĂ©sence, c’est cela. C’est Être et Ressentir en chaque instant, c’est Observer ce qu’il se passe autour de nous, et Ă©galement Agir de la meilleure maniĂšre qui soit aujourd’hui, avec tout ce que nous possĂ©dons ACTUELLEMENT.

Rester bloquer dans son Mental, amĂšne la Rumination, et crĂ©e des « formes pensĂ©es » qui vont nous empĂȘcher d’ĂȘtre en paix Ă  l’intĂ©rieur de soi.

Et donc, la paix n’est-elle pas seulement ce « vide » qui caractĂ©rise l’absence de pensĂ©es, cette PrĂ©sence, dans l’ici et maintenant ?

Il est important de revenir Ă  l’IntĂ©rieur de Soi, dans son ressenti corporel, loin de nos pensĂ©es, et de nos aspirations, pour Être.

DeuxiĂšme question : Qu’observes-tu autour de toi ?

Observer son environnement, est trĂšs important, pour se rendre compte, que certaines de nos inquiĂ©tudes n’ont pas lieu d’ĂȘtre dans l’ici et maintenant ?

Et si tu voudrais changement ton environnement, alors tu peux commencer aujourd’hui, en posant un autre regard sur ton Monde.

Alors, qu’es-tu en capacitĂ© de faire aujourd’hui pour amĂ©liorer ta vie ? Comment peux-tu suivre ta Joie ?

Je te souhaite de créer tout ce que tu désires !

A bientĂŽt, Caro Peace.

Articles

TOUT est Expérience

Bonjour Ă  tous.tes c’est Caro Peace 😍

Aujourd’hui, on se retrouve pour un nouvel article pour parler de toutes les expĂ©riences que nous allons vivre au cours de notre vie.

Au cours de notre vie, nous allons vivre un tas d’expĂ©riences pour apprendre Ă  se connaĂźtre.

Tout ce que nous voyons n’est qu’un reflet de notre dĂ©sir ultime, comme si on attirait forcĂ©ment nos envies les plus fortes.

Un phĂ©nomĂšne d’attraction/rĂ©pulsion qui nous permet de prendre conscience que tout ce que nous voyons Ă  l’extĂ©rieur n’est qu’un reflet de notre intĂ©rieur.

Rien n’arrive par hasard, mais tout arrive au bon moment.

Ce qui nous bloque, c’est le jugement, cette part de nous qui va « juger l’expĂ©rience » comme bien ou mal.

Mais qu’est-ce qui est bien ou mal ?

Cette dualitĂ© provoquĂ©e par la pensĂ©e nous empĂȘche de vivre l’instant prĂ©sent, de le ressentir.

Elle nous fait voir la vie de maniÚre biaisée, en réaction avec nos idées les plus sombres.

Comme un enchaĂźnement de causes et d’effets, nous croyons des choses pourtant fausses en nous identifiant Ă  la personnalitĂ©.

Mais c’est en prenant du recul qu’on arrive Ă  incarner l’observateur, celui qui expĂ©rimente la vie de maniĂšre paisible, sans pensĂ©e, sans jugement.

Vivre c’est simplement suivre son cƓur Ă  chaque instant, c’est exprimer notre vĂ©ritĂ©, celle du moment, celle qui nous permet de nous distinguer de ces « autres », pourtant si prĂȘts de nous.

N’hĂ©sites pas Ă  aimer, partager et commenter si cet article a du sens pour toi ❀

Je te fais des bisous,

Caro đŸ”„

Articles

La Sensibilité

Bonjour Ă  tous et toutes, c’est Caro Peace 😘

Aujourd’hui, on se retrouve pour un nouvel article pour parler de la SensibilitĂ©. En effet, c’est une Ă©nergie qui someille en chacun de nous, et que chacun est capable d’exprimer.

Il ne faut pas associer la SensibilitĂ© Ă  la VulnĂ©rabilitĂ©, car cette sensibilitĂ© est une force, qui permet de vivre sa vie au plus prĂȘt du cƓur.

En effet, nous avons Ă©tait conditionnĂ©s Ă  associĂ© la SensibilitĂ© Ă  la VulnĂ©rabilitĂ©, en l’associant le plus souvent a l’aspect fĂ©minin. Ce qui a conduit les Femmes Ă  faire taire cette part d’elle-mĂȘme, et Ă  cacher leurs Ă©motions, et donc leur sensibilitĂ©.

Nombreux sont les Hommes qui ont Ă©galement cachĂ©s cette part d’eux-mĂȘmes, Ă  force de conditionnement.

J’aimerai vraiment revenir sur le vrai aspect de la SensibilitĂ©, qui s’apparente plutĂŽt Ă  l’HumanitĂ©. Notre capacitĂ© Ă  nous ouvrir aux autres, et Ă  soi-mĂȘme. Notre capacitĂ© Ă  ressentir, tout simplement. Celle qui nous renvois Ă  qui nous sommes, rĂ©ellement, au fond de nous-mĂȘme.

S’ouvrir Ă  notre SensiblitĂ©, nous permet de faire l’expĂ©rience de la vie d’une maniĂšre plus intense, plus profonde, et plus humaine.

Mais ça demande du Courage, oui… D’accepter sa sensibilitĂ©, d’Ă©couter ses Ă©motions… Et donc… Les Ă©lans de son cƓur.

Ça demande du courage, de s’ouvrir Ă  Soi et aux Autres. Oui, notre capacitĂ© a Aimer, a ressentir, traduit notre capacitĂ© Ă  nous ouvrir aux autres, et a soi-mĂȘme.

S’ouvrir Ă  son capital Ă©motionnel, Ă  sa force intĂ©rieur, Ă  sa sensibilitĂ©.

Se découvrir, sous un nouvel aspect, plus sacré, en lien avec le vivant en nous, et autour de nous.

Je te souhaite une agréable soirée,

Je t’invites Ă  dĂ©couvrir cet aspect sacrĂ© qui est en toi, et Ă  baisser les armes pour devenir qui tu es rĂ©ellement.

A bientĂŽt, Caro ❀

Articles

Etre Humain

Chaque jour, je me reconnais Ă  travers les autres, j’observe le Monde avec bienveillance, tout en me perdant dans le vide,
Je ressens de l’Amour dans mon coeur, du rĂ©confort, lorsque j’Ă©coute ces musiques qui me procurent tellement de bien ĂȘtre que mon coeur en est lĂ©ger
Je ressens de la Gratitude, de la fraicheur, une force mystique, qui me porte, qui me berce, qui me pousse Ă  sourire, et Ă  Aimer tellement fort,
Parfois j’aime trop, je me perd Ă  travers les autres, je donne tout, et je me cache de trop avoir de compassion pour le Monde que j’aime tant
J’ai encore peur de certaines parties de moi, qui me confrontent Ă  des peurs qui me bousculent tellement que j’en viens Ă  me fuir, tellement que j’en deviens incomprĂ©hensibleOui parfois je fais face au dĂ©sir, Ă  la jalousie et je me compare encore aux autres, mais en comprenant que ces « autres » ne sont que des parts de moi dans une autre expĂ©rience, j’en viens Ă  comprendre cette rĂ©partition des tĂąches dans ce Monde qui co-construit sans cesse dans une Parfaite UnitĂ©
J’apprends Ă  me taire lorsque tout me pousse Ă  rĂ©agir, Ă  comprendre que la connaissance est en perpĂ©tuel mouvement,
Au fil de mes prises de conscience je lĂąche prise sur certaines choses que je pensais importantes, car au final, je me rends compte que ce qui as de la valeur n’est autre que l’Amour qu’on peut se donner Ă  nous-mĂȘme et partager avec les autres,
A travers l’expĂ©rimentation, les souvenirs, le partage, Ă  travers la fusion, la crĂ©ation, et l’harmonie entre Soi et l’autre,
Il faut baisser la garde pour se rendre compte que combattre nous fige de l’intĂ©rieur, et repousse l’Ă©chĂ©ance, qui surviendra tĂŽt ou tard,
Alors lĂąche ton Mental, t’accroche pas Ă  tes Ă©motions, vis les dans l’Instant, dans la Conscience de la PrĂ©sence Multidimentionnelle, fais face Ă  ta force intĂ©rieure, que tu dois arriver Ă  contenir sans l’intellectualiser,


Amour et Joie,


Petite Caro t’embrasse,


Caro Peace.

Articles

La Transformation IntĂ©rieure : Ou comment faire face Ă  nos peurs les plus profondes

Lorsqu’on entame un processus d’évolution personnelle, ou de « transformation intĂ©rieure », plusieurs choses vont se passer Ă  l’intĂ©rieur de notre corps,
En effet, en remettant en questions nos croyances, nous changeons de regard sur le Monde,
Mais qui dit « transformation interne », dit « mutation » de notre structure interne, de nos Fondations.
Alors dĂ©jĂ , j’aimerai te poser la question : Es-tu prĂȘt.e Ă  changer ?
Car cette transformation, ce n’est pas « tout beau tout rose », comme on pourrait le penser.
Pourquoi ?
Eh bien, il faut faire face aux parties de nous qui sont dans l’obscuritĂ©, pour les remettre Ă  la lumiĂšre de notre conscience. En bref, « transmuter l’ombre en lumiĂšre. »
Mais en travaillant sur les parties de nous qui « manquent d’amour », et donc, « de lumiĂšre, il faut s’y confronter, les accepter, et les surmonter.
Et souvent, nous restons une grande partie du temps en TENSION, pour ne pas y faire face, parce que ça fait trop mal.
Cela nous pousse à nous confronter, dans un certain sens, à la « mort », et à revoir nos croyances par rapport à ça.
Je ne parle bien Ă©videmment pas de « la mort physique », mais bien du lĂącher prise sur certaines parties de nous, pour RENAITRE, donc dans un sens, sur une mort/renaissance, qui rentre en compte dans un LÂCHER PRISE.
Mais lorsque la tension est là, comment lñcher prise ? Lorsque l’angoisse nous guette, comment le reconnaitre, et cesser de contrîler et d’avoir peur ?
Eh bien, je pense qu’il faut travailler sur les angoisses liĂ©es Ă  l’abandon, le rejet, et la perte en gĂ©nĂ©ral.
En vérité, nous faisons face à un gros processus de deuil, avec toutes les étapes qui lui sont propres.
Bien sĂ»r que la colĂšre et l’incomprĂ©hension font partis du lot, tel que l’acceptation et l’abandon.
Mais alors, es-tu vraiment prĂȘt.e Ă  mourir, pour renaitre ? A ressentir chaque partie de toi qui souffre, afin de leur permettre de voir la lumiĂšre ?
Si OUI : Alors, observe ce qu’il se passe autour de toi, les personnes que tu attires, tes parents, tes activitĂ©s, ainsi que tous les endroits oĂč tu aimes aller, et les activitĂ©s que tu fais. A chaque fois que quelque chose rentre en confrontation avec l’une de tes croyances, c’est qu’il y a un aspect de toi qui est en dĂ©calage avec l’information vĂ©hiculĂ©e. Et donc, pour travailler sur tes croyances, il faut regarder les choses avec le plus de recul possible, en observant ce qu’il se passe dans ton corps, pour travailler en conscience sur la façon dont tu perçois les choses.
Et donc, lorsqu’une situation te rend mal à l’aise, qu’est-ce qu’il se passe dans ton corps ? Et de quoi as-tu besoin sur le moment ?
En effet, tu dois accepter de ressentir l’émotion du moment, l’accueillir, pour la laisser s’échapper,
Lorsque tu ressens une Ă©motion dĂ©sagrĂ©able, au lieu de la fuir, en cherchant une activitĂ©, ou une substance pour la cacher, et bien, ressens lĂ , laisses lui de l’espace, laisse lui te montrer la partie de toi qui a mal, qui se sent rejetĂ©, accueille lĂ  tel un enfant qui a besoin de rĂ©confort et de soutien, comme tu pourrais le faire avec un ĂȘtre blessĂ© qui vient Ă  ta rencontre dans la rue, ou parmi tes amis,
Accueille cet ĂȘtre blessĂ© Ă  l’intĂ©rieur de toi, et donne-lui de l’Amour, Ă©coute-le dans l’INSTANT, peu importe oĂč tu es, et arrĂȘte de vouloir fuir, ou de penser qu’ailleurs, dans un autre contexte, avec d’autres personnes, tu serais MIEUX, c’est faux !
Si tu n’arrives pas Ă  te sentir bien ICI ET MAINTENANT, alors, peu importe oĂč tu seras et avec qui tu seras, tu seras mal toute ta vie.
Tu as beau prĂŽner les pensĂ©es positives, rien ne pourras te faire Ă©viter de ressentir toutes ces facettes de toi, que tu dois VIVRE, afin de les laisser s’ECHAPPER.
Il y a une différence entre VOULOIR quelque chose, et le VIVRE.
Tu as peur de souffrir ? Tu as peur d’avoir honte ? De te faire abandonnĂ© ? Alors, au lieu de fuir ces situations, confronte-toi Ă  ces Ă©motions, VIS LES, afin de les laisser s’en aller.
Oui, je sais que c’est plus facile Ă  dire qu’à faire, mais en tant qu’ĂȘtre humain, nous sommes ici pour VIVRE chacune des facettes des EMOTIONS, alors, les fuir n’arrangera rien.
Nous sommes des ĂȘtres d’AMOUR, alors, toutes les Ă©motions dĂ©sagrĂ©ables qu’on peut ressentir sont liĂ©es Ă  des expĂ©riences passĂ©es, qu’on a « mal catĂ©gorisĂ©s », Ă  cause de nos croyances, et donc, il est nĂ©cessaire de reconnaitre que TOUT EST EXPERIENCE, et que rien n’est grave en soi, pour mieux SE PERMETTRE d’avancer vers la JOIE.
Je te souhaite un bon chemin, et je te permets de te pardonner et de t’aimer tel que TU ES,
JE SUIS AMOUR !


Avec Tendresse,

Caro Peace.

Articles

Aimes-tu vraiment ?

Qu’est-ce qu’aimer ?
Beaucoup confondent le fait d’aimer avec surprotĂ©ger.
Certes, le fait de vouloir protĂ©ger quelqu’un part d’une bonne intention. Mais si l’on passe son temps Ă  mentir aux personnes qu’on aime, en leur cachant la vĂ©ritĂ© pour les protĂ©ger, alors, au final, nous allons crĂ©er l’inverse de ce que nous voulions au dĂ©part !
Car oui, nous sommes ici pour Ă©voluer, et donc, il est nĂ©cessaire de dire aux autres ce qu’on pense, bien entendu en Ă©tudiant la vĂ©racitĂ© de nos propos.
C’est-Ă -dire « Ă©tudier la vĂ©racitĂ© de nos propos » ? En vĂ©ritĂ©, cela signifie de prendre du recul sur ce qu’on pense, et donc, de vĂ©rifier si le fait de dire ce qu’on pense Ă  une personne est lĂ©gitime ou non.
Et donc, Aimer, qu’est-ce que cela signifie, au final ?
L’Amour vĂ©ritable est libre de toute possession, de tout dĂ©sir et de tout jugement. Il permet la libertĂ©, car il permet Ă  tout le monde de pouvoir ĂȘtre, tout simplement.

Amour Amour et Tendresse,

Caro Peace.