En quoi la valorisation des Salariés est importante dans une entreprise ?

J’en profite d’être posée dans l’un de nos Spot à Champigny pour vous parler du Salariat. Ou plutôt, comment le capitalisme nous a conduit à « deshumaniser les hommes ».
En bref, mon expérience dans une Champignoniere.

J’ai pu en faire des entreprises, mais celle-ci m’a fait prendre conscience d’un truc, vraiment.
Je ne sais pas si des chefs d’exploitation vont lire mon post, mais ce que j’ai à dire est très important.

En vérité, les salariés qui viennent travailler au sein de votre entreprise, viennent vous aider sur votre exploitation (pour les clefs d’exploitation), et donc, ils vous aident à faire marcher votre Business. Et donc, même si vous les payez pour les tâches imposées, ils viennent vous aider tout de même à faire « marcher votre entreprise. »

Alors, pourquoi pas valoriser les salariés ? Communiquer sur les tâches à faire, sur les réussites, et même les problèmes ? Je vois des salariés agacés de cette séparation.

L’évolution du travail à « deshumaniser les Hommes », mais comme disait Charlie Chaplin, « nous ne sommes pas des machines ».
Pour moi, ça semble logique, en faite. De valoriser quelqu’un qui vient nous aider, même si on le paye. Lui permettre d’être impliqué (se sentir utile), de se sentir valoriser, de lui permettre de s’enrichir de cette expérience.

A vraie question à poser ici, c’est : Qu’est-ce les chefs d’entreprise ont à perdre ?

Alors, vous avez des salariés qui restent juste parce qu’ils courent derrière un CDI car ils ont un crédit à payer. Ces salariés, qui ont prit l’habitude de se « plaindre » par cette fatigue des 50heures travaillés par semaine. Ces salariés vous donnent de leur Temps, de leur énergie, alors rendez vous comptent que sans eux, votre entreprise n’en serait pas là.

Remettre de l’Humain dans les pratiques, et arrêter d’en avoir que pour l’argent.

C’est drôle, oui, de vouloir faire un retour en arrière, de se rendre compte des choses.

A quel moment le travail en est venu à s’abaisser à ça ? Au lieu d’exercer un métier par passion, ou de partager son métier avec passion ?
Dans les deux sens, que ce soit le salarié ou le patron, il y a un truc qui cloche.

Des bisous, Caro ❤️

%d blogueurs aiment cette page :