Articles

« Qui es-tu ? »

Bonjour Ă  tous.tes, aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article pour Ă©changer sur ce que nous sommes… Ou ce que nous pensons ĂȘtre 😉

D’abord j’aimerai te poser cette question : Qui es-tu ?

Je suis d’accord, on peut rĂ©pondre de pleins de maniĂšres Ă  cette question : par ton nom, ton prĂ©nom, ton Ăąge ou ton statut, ton genre, ou mĂȘme ta nationalitĂ©. Pour certains ce sera plus vaste, pour certains trĂšs vague, et d’autres Ă©viteront mĂȘme de rĂ©pondre Ă  cette question.

Et… C’est comprĂ©hensible (oui, oui)

Mais j’aimerai pousser le sujet un peu plus loin.

AprĂšs avoir rĂ©pondu Ă  cette question j’aimerai t’en poser une autre : Qu’est-ce qui te dĂ©finis ?

Et mĂȘme aller plus loin : Quelles sont tes qualitĂ©s ? Tes dĂ©fauts ? Tes capacitĂ©s ?

Tu l’auras compris, tant de question pour te dĂ©finir.

Mais alors, pourquoi je te pose toutes ces questions ? Et bien, j’aimerai te dire que toutes tes rĂ©ponses ne sont que des suppositions qui sont vouĂ©es Ă  Ă©voluer (oui, oui)

Tout ce qui te dĂ©finis « soit disant » fait partis de tes identifications. L’identification qui va te permettre de construire une personnalitĂ©, « l’ego » qui renferme toutes les facettes de ce que tu « penses ĂȘtre. »

J’irais mĂȘme plus loin, tu n’es pas ce que tu penses ĂȘtre. Tu n’es pas cette personnalitĂ©, tu n’es pas ton passĂ©, tu n’es pas ton avenir, tu n’es pas ton statut, ton prĂ©nom, ton nom, et mĂȘme pas ta compĂ©tence principale…

Tu es bien plus que ça, TU ES, simplement.

Tu es, l’expression de la vie Ă  travers ce corps humain, physique. Tu es amour et lumiĂšre. Tu es l’ĂȘtre, l’Ă©ternel. Tu es l’observateur, celui qui voit Ă  travers tes yeux, celui s’exprime sans pensĂ©es, et qui vit sans but.

Je vais revenir aux notions essentielles de cet article pour les approfondir : l’ego, l’identification, la personnalitĂ©, l’ĂȘtre.

Comme je le disais, l’ego n’est ni plus ou moins ta personnalitĂ©, c’est ce que tu « crois ĂȘtre », car tu t’es identifiĂ© Ă  tout pleins de choses qui sont « censĂ©s » te caractĂ©riser. En faite, toutes les fois oĂč tu dis « je suis ci, je suis ça » et bien tu vas inconsciemment t’identifier Ă  une personnalitĂ© fictive de toi-mĂȘme.

Et… Ce n’est pas toujours bien. En effet, le fait de t’identifier Ă  certains traits de caractĂšres va te limiter.

Mettons : si tu me dis, « j’ai toujours Ă©tĂ© timide » (donc « je suis timide ») et bien, tu vas agir inconsciemment comme tel, et tu vas te limiter Ă  « ĂȘtre timide ». C’est pareil que penser ne pas avoir de chance dans la vie (« Je suis malchanceux.se »), tu vas te limiter inconsciemment Ă  manquer de chance.

C’est exactement pareil si du jour au lendemain tu dĂ©cides (tout est question de volontĂ©) d’arrĂȘter la cigarette alors que ça faisait de nombreuses annĂ©es que tu fumais. Étant donnĂ© que tu t’Ă©tais identifiĂ©.e pendant plusieurs annĂ©es en tant que « fumeur » ou « fumeuse » (donc « je suis fumeuse ou fumeur »), tu vas devoir te dĂ©sidentifier lorsque tu vas arrĂȘter. Te dĂ©sidentifier de cette « personnalitĂ© de fumeur », et mĂȘme de la cigarette en elle-mĂȘme. Tu vas devoir revoir tes habitudes, et sortir de tes pensĂ©es (de ta tĂȘte) la cigarette jusqu’Ă  « l’oublier. ». Bien entendu c’est un processus. Tout cela vient avec le temps. Bien entendu ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

Retiens juste le fait que tu es une infinitĂ© de choses Ă  la fois. Tu exprimes la vie Ă  travers ce corps, et tu l’expĂ©rimentes de diffĂ©rentes façons. C’est ça qui nous diffĂ©rencie les uns des autres, pourtant si semblables (en soi).

Alors il est intĂ©ressant de prendre en compte qui nous pensons ĂȘtre, et de se pencher sur les parts de nous mĂȘme qui nous empĂȘchent d’ĂȘtre pleinement nous-mĂȘme. (ça y est, je t’ai perdu, A-ha)

Et lĂ  tu te dis : Attends, c’est possible de s’empĂȘcher personnellement d’ĂȘtre soi-mĂȘme ?

Oui, oui, je t’assure. En t’identifiant Ă  certains traits de caractĂšres (surtout ceux qui te dĂ©valorisent), et bien tu vas te limiter, et mĂȘme, t’empĂȘcher de t’exprimer pleinement.

Alors, qu’importe ton passĂ©, ton savoir, tes compĂ©tences, tes vulnĂ©rabilitĂ©s, tes diplĂŽmes, tes idĂ©aux, tes actions,…. N’oublies pas de t’exprimer pleinement, prend conscience de ce qui t’empĂȘche d’ĂȘtre qui tu es.

J’espĂšre que cet article t’as plu.

N’hĂ©sites pas Ă  aimer, commenter et partager 😉

Des bisous, Caro 💗

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s