Apprendre à Contenir ses Émotions

Heyyyy! Bonjour à toi ! Aujourd’hui je voulais parler des émotions, tu sais les ressentis physiques que tu as tout au long de la journée en fonction des situations ?

Des ressentis de joie, d’amour, de motivation, de bien-être… Et même ceux de peine, de peur, d’appréhension, anxiété, ou de perte d’intérêt.

Je pense que c’est important de prendre en compte notre état (ou climat) émotionnel du moment, et de faire attention à tous les ressentis physiques qu’on peut avoir tout au long de la journée.

Pourquoi ? Parce que les émotions sont intimement liées à nos pensées, et donc, en fonction de tes ressentis physiques, tu vas réagir de telle ou telle manière. Souvent, de manière automatique, pour « exprimer » ou « faire taire » une émotion.

Donc le fait de savoir observer ses émotions est déjà une des étapes essentielles, avant de pouvoir vraiment les comprendre. Pour ensuite… apprendre à les contenir pour les permettre de s’exprimer. Pour enfin, s’en détacher, sans les intellectualiser.

Oui, je sais, beaucoup d’étapes à franchir… Mais, c’est ce que tu (peux) penser. En réalité, tout se fait naturellement… Du moment où se réveille en nous une émotion (ou ressentis physique) à ce qu’elle s’échappe.

Tout d’abord je vais parler des ressentis physiques associés à quelque chose de concret (plus tard nous reviendrons sur les ressentis physique associés au psychique.)

Je m’explique : lors de ta journée, tu (peux) être confronté.e à des moments de joie.

Mettons tu écoutes une musique tellement bien (compréhension de l’émotion), qu’elle te fais ressentir de l’extase et de la motivation (observation de l’émotion).

Ou alors tu regardes une vidéo d’un mec tellement motivant (compréhension de l’émotion) que tu ressens de l’envie et de l’inspiration (observation de l’émotion).

Ou simplement, ou tu réussis à terminer une des tâches que tu t’étais confiée (compréhension de l’émotion), et donc tu ressens de la fierté (observation de l’émotion).

Tous ces moments, où tu es vraiment dans un état (climat) émotionnel positif.

Dans ce cas, je viens déjà de faire l’observation et la compréhension de l’émotion. Car oui, c’est une fois que nous sommes « confronté » à l’émotion, qu’on peut comprendre ce qu’elle nous montre. Et donc, une fois qu’on a observé et compris l’émotion, je disais qu’il faut savoir… la Contenir, l’exprimer et s’en détacher (sans l’intellectualiser.)

Reprenons la musique pour illustrer de manière simple mes propos. Je ressens du bien-être (observation) donc j’aime la musique que j’écoute (compréhension.) Je profite intérieurement du bien-être ressenti (contenir l’émotion), ou je me lève et je danse, ou je me mets à chanter (laisser s’exprimer l’émotion), et je m’en détache une fois la musique finie (pas d’intellectualisation.)

Tu as pu te rendre compte que j’ai distingué contenir et laisser s’exprimer l’émotion ? Car, pour moi, le fait d’observer et de comprendre nos émotions, nous permet de pouvoir les contenir, en maîtrisant la façon dont on veut qu’elles s’expriment. Contenir, ne veut pas dire, faire taire, tout au contraire. Contenir, c’est d’abord accepter. C’est se servir de l’émotion, de cette énergie, pour en profiter intérieurement, ou même, la laisser s’exprimer a travers un texte ou un dessin.. Et même en dansant ou en chantant. Contenir, c’est maîtriser, c’est accepter la situation du moment, dans l’Instant présent.

Pourquoi je t’expliques tout ça ? Car nous allons maintenant nous intéresser aux ressentis plus… désagréables.

Mettons, au cours de ta journée, tu n’arrives pas à finir une tâche (compréhension), donc tu éprouves de l’énervement (observation.)

Ou alors, ce que dis quelqu’un ne te plaît pas (compréhension), donc tu éprouves de la colère (observation.)

Ou encore, tu es à un rencard et tu n’arrives pas à trouver les mots pour t’exprimer (compréhension) donc tu éprouves de la peur (observation).

Où même, tu viens de louper le bus, le train, l’avion, etc…(compréhension), Et tu éprouves de la frustration (observation.)

Dans ce cas, je viens encore de faire l’observation et la compréhension de l’émotion. Et donc, pour toi, comment contenir ou laisser s’exprimer ces émotions sans les intellectualiser ?

Je reprends le cas où tu ressens de la colère (observation) parce que, ce que dis quelqu’un ne te plaît pas (compréhension.) Là encore, tu peux choisir (tu as toujours le choix oui, oui) de contenir, ou d’exprimer ton émotion. La Contenir te permet d’accepter cette émotion, et de la ressentir intérieurement (la reconnaître) sans l’intellectualiser, en la laissant disparaître. L’Exprimer, c’est soit mettre un poing dans la figure de la personne (ce que je ne te conseille pas), ou alors, crier et dire pourquoi ce qu’elle dit ne te plaît pas (ce qui peut aussi être une alternative.) Mais si tu arrives à Contenir cette émotion, tu peux aussi dire à la personne (de manière calme) que ce qu’elle dit ne te plaît pas et lui expliquer pourquoi (tu as le choix encore.) Toutes ces possibilités qui s’offrent à toi, et c’est à toi de savoir comment réagir.

Donc le fait d’observer, de comprendre et de contenir (accepter et maîtriser) et exprimer (intérieurement ou extérieurement) sur le Moment l’Emotion, te permet de passer à autre chose, une fois la conversation finie (au lieu de ruminer dans ton coin pendant toute la journée.)

Tu as compris où je veux en venir ? L’intérêt de tout ça, est de permettre de laisser s’exprimer une émotion de la meilleure des manières (pour toi) qui te permettra de toujours être maître de ton corps et de tes réactions, et surtout, de toujours vivre l’instant présent, et de pas avoir de remords ou de culpabilité.

Bon… Maintenant, on va passer à la partie un peu plus complexe des émotions. A savoir, les émotions en réponse au psychique (aux pensées, aux appréhensions, aux visualisations.) Tu vas voir, ce n’est pas si compliqué.

Autrement que les émotions qui surviennent face à des choses concrètes (je ressens ça, parce que ça et donc je vais réagir comme ça)… Nous avons les émotions qui surviennent face à quelque chose de plus « subtile ». MAIS, je veux vraiment que tu comprennes que tes pensées agissent sur le corps, au même titre que des situations concrètes. Car ton corps ne fait pas la distinction entre les deux.

Je m’explique. Tu ressens de la peur, alors que rien ne se passe ici et maintenant ?

Alors, pourquoi tu as peur ? Quelle est l’histoire que tu te racontes dans ta tête ?

En clair, pour faire simple, c’est ça.

Lorsque tu ressens une émotion qui n’a pas de raison concrète, il faut faire attention à tes pensées, et donc, à ton Mental (oui, oui.)

Pour observer et comprendre une émotion qui se passe dans ta tête, il faut aussi être au clair avec soi-même (et là, c’est plus compliqué.) Pour rester dans le « simple » qui est l’intention de mon article, je ne vais pas rentrer dans des notions compliquées, de psychologie et tout le tralala (que je ne maîtrises pas en plus.)

Je m’explique : à première vue, lorsqu’on ressent une émotion agréable ou désagréable, on va chercher à l’extérieure de nous une explication (n’est-ce pas ?) Alors, qu’il n’y a pas toujours d’explication extérieure à nos émotions. C’est pourquoi je te disais de ne surtout pas intellectualiser tes émotions (c’est à dire chercher à comprendre par tous les moyens possibles pourquoi tu te sens comme ça, c’est là faute à qui ? C’est quand ? C’est où ? C’est après quoi ?) bon clairement, quand tu fais ça, tu te trompes VRAIMENT de méthode.

Lorsque tu te sens mal, s’il n’y a pas de raison extérieure (situation concrète), alors, la raison vient de l’intérieur. Alors, que ressens-tu ?

Comme je te disais tout à l’heure, il est nécessaire d’être clair avec soi-même, d’où le travail des psychologues (en partie) pour te faire admettre tes émotions, et surtout les comprendre, sans les juger. Pour te permettre d’être libre, et surtout, bien dans ton corps, pour vivre une vie épanouissante.

Je ferais sûrement un article très prochainement pour approfondir cette partie des émotions, en attendant, portes toi bien,

Des bisous, Caro ❤️

Publié par caropeacefr

Je suis Socio-thérapeute, et voici le résultat de mes recherches en Sciences Humaines et Sociales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :